Retour Success Stories

Ketevani Barikhashvili, 27 ans, Originaire de Géorgie

Ketevani Barikhashvili, 27 ans, Originaire de Géorgie

Partie 1 : Avant each One

Ketevani Barikjashvili vient d’Azerbaïdjan. Elle vit pendant 7 ans en Géorgie, où elle étudie la réalisation TV et films documentaires.

En 2017, elle rejoint la France pour s’y installer durablement. Accompagnée par le centre socioculturel AVARA, Ketevani prend ses premiers cours de français, elle participe à des ateliers vidéo, s’émerveille des plus grands monuments historiques de Paris et d’Île-de-France et s’aventure progressivement dans la ville.

La vraie question, c’est par où commencer : le tissu associatif est dense, le système complexe : il lui faut l’impulsion pour amorcer le mouvement.


Partie 2 : Pendant each One

each One, c’est vraiment la meilleure formation que j’ai découverte en France.

C’est grâce à AVARA que Ketevani entend parler de each One. Pour elle, c’est le début d’un nouveau chapitre : tout à coup se projeter dans l’avenir redevient possible. Les cours sont intensifs mais le rythme assure une progression rapide : 16 heures de français par semaine lui permettent d’obtenir le niveau B2 en français en quelques mois. Le cours sur la culture française, lui donne les clés pour comprendre la culture du pays, et les outils concrets pour s’y faire une place.

each One m’a beaucoup aidée à m’intégrer : je me suis fait plein d’amis !

L’ambiance est familiale : avec each One, Ketevani fait à nouveau partie d’une communauté. Elle n’est pas seule : les professeurs sont disponibles, et les nouveaux amis, nombreux. Avec son Buddy, elle pratique le français, à l’oral comme à l’écrit. Son coach et son mentor sont des atouts essentiels dans la reconstruction de son ambition professionnelle. Son mentor explore avec elle les possibilités : formations, stages, diplômes, pour définir les prochaines étapes. Son coach travaille avec elle son CV et sa lettre de motivation afin de postuler de façon efficace et pertinente.

Grâce à each One, j’ai pu démarrer mon projet

Mais surtout, Ketevani rêve depuis deux ans de monter son projet. Son objectif : créer une association qui permette aux nouveaux arrivants et aux réfugiés de s’intégrer en France, par le biais d’activités artistiques comme la peinture, la poésie, le théâtre. Au cours de la formation, Ketevani rencontre son binôme, Obeid Hassan, un soudanais qui partage la même aspiration. each One les met donc en relation avec Singa, un incubateur enthousiaste qui, depuis octobre 2019 les accompagne dans la création de Tam’Art.

Partie 3 : Après each One

Après des études à la Sorbonne Nouvelle dans le but d'obtenir un diplôme universitaire de la langue française, Ketevani décide de se consacrer pleinement au développement de son projet.

J’avais l’idée de cette association depuis deux ans, mais avant each One, je n’avais jamais envisagé la possibilité de concrétiser ce projet.

Parce que Tam’Art est en plein essor et les participants sont très motivés. Ketevani comme son co-fondateur sont là pour partager leur expérience et leur parcours. Pour elle, l’enjeu est là : permettre à ceux qui ont tout quitté d’envisager la possibilité d’une reconstruction par l’intégration. Et ce, par le biais de la culture.

Découvrir une autre histoire

Oussama Essa, 30 ans, Originaire de Syrie

Journaliste à TVR (Bretagne)

Sahib Zada, 28 ans, Originaire du Pakistan

Étudiant en CAP pour devenir boucher

Karamaldeen Hassan, 32 ans, Originaire du Soudan

Stagiaire chez L’Oréal Paris et fondateur d’une association